Tapez ici votre recherche
TOP
Préparer son voyage

Voyage en solitaire autour du monde

Récit de voyage autour du monde

Mon récit de voyage

Voyager, c’était un rêve que je repoussais sans cesse. Puis, un jour, je suis tombée à cours d’excuse et quelques mois plus tard je prenais mon premier vol long courrier. Ici je vais te raconter mon voyage autour du monde en solo, en passant de ma réflexion, à mes destinations.

Histoire d’une introvertie

Tout d’abord, il faut savoir que je suis une femme, que l’on range dans la catégorie des hypersensibles à tendance introvertie. Sur le papier je n’ai rien d’une aventurière. Dans ma vie quotidienne, je suis rêveuse, la tête dans les nuages et avide de savoir en tout genre. Le truc avec mon hypersensibilité, c’est que je suis extrêmement sensible à la foule et aux bruits. D’autant plus que sortir de ma zone de confort est une terrible épreuve.

Avant mon voyage autour du monde, hormis des vacances en Espagne sur la Costa Brava, entourée de français, un séjour à Londres et à Barcelone, je n’étais jamais partie hors d’Europe et encore moins en solo. Mon défi : partir seule, à l’autre bout du monde et en ne parlant quasiment pas anglais. Let’s do it !

 

Réflexion et mise en action

C’est ici que tout commence

Début 2018. Les premiers mois de 2018 ont été difficiles pour moi. Ma vie auparavant si calme connait un véritable tsunami. Tout y passe : vie professionnelle comme personnelle. Une grosse remise en question s’abat sur moi. Je ne m’épanouissais plus dans ma vie, j’avais perdu le fil conducteur de mon bonheur et surtout je ne voulais pas de cette vie conventionnelle.

Mai 2018. Départ de Montpellier et retour en Normandie, avec mes cartons, chez papa/maman. Un dur retour que j’ai du mal à accepter. Le moral dans les chaussettes, j’ai du mal à reprendre du poil de la bête.

Juillet 2018. J’abandonne ma mission d’intérim sur un coup de tête. La pression est trop forte et l’envie n’y est pas. Et c’est là que tout bascule, sur un coup du hasard en rangeant ma chambre, je tombe sur un carnet où j’avais noté mes envies de voyage et d’évasion.  Il date du collège/ lycée. Après un temps de réflexion (assez court) j’annonce à mon entourage que je veux réaliser mon rêve : partir au bout du monde. C’est décidé ! La vie est trop courte pour passer à coter de ses rêves.

Août 2018.  Je commence à me renseigner. Je dévore les blogs, les Instagram, vidéo Youtube sur le thème du voyage. Je prends RDV pour faire mes vaccins. Je peaufine un itinéraire pour savoir à peu près où aller et surtout pour me rendre dans une des destinations qui me tenait à cœur : Hawaï. Pleins d’idées me passent par la tête : faire un pays dans au moins chaque continent, ne faire que des îles,  faire du Woofing. J’étais remplie d’incertitude, de doutes et surtout d’excitation. J’ai fixé ma date de départ au 1er octobre, pour être sure d’aller au bout de mon projet.

Pour réaliser mon itinéraire, je suis finalement passée par Skyscanner, un comparateur de vols. J’ai pris les destinations qui étaient les moins chers de l’endroit où je me trouvais/ trouverais et réalisé mon itinéraire comme ça, au feeling.

Niveau budget, j’ai de l’argent de côté. Sur internet, je lis beaucoup de chose sur la somme d’argent à avoir pour partir. Je n’ai pas cette somme et il est certain que je ne l’aurai pas avant de partir. Mais je ne me démonte pas pour autant. J’arriverai bien à ruser !

Septembre 2018.  Je décide de m’inscrire sur la plateforme Workaway. Grâce à cette plateforme de volontariat, je suis certaine de faire des économies. Le but : « travailler » de 3/4h par jour contre un endroit pour dormir et parfois même de la nourriture. Plus que pour les économies , l’expérience en Workaway permet un échange culturel et une immersion totale dans la vie des locaux.

Je finis de boucler les dernières modalités administrative et j’attends avec beaucoup d’impatience et de stress le jour du départ.

Chronologie du voyage

Octobre 2018. Pour commencer, direction la Guadeloupe, où Laurent mon hôte Workaway m’attend. Je n’ai pas de billet de sortie de territoire. Je ferai au feeling et selon la variation des prix.  Pour ma première destination, j’ai choisis la Guadeloupe pour deux raisons : c’est loin et ils parlent français. Parce que oui j’avais quand même un peu la trouille et l’anglais n’est clairement pas mon point fort.

Novembre 2018.  Départ pour New-York, pour 10 jours. Non pas que je sois une fan des US ou de NY en particulier. Mais en partant de Guadeloupe, j’avais de grande chance d’y faire escale, alors autant joindre l’utile à l’agréable.

Mi Novembre – Mi Décembre 2018.  Embarcation direction Hawaï, un rêve devenu réalité. Accueillie encore une fois dans une famille via Workaway. Je reste 3 semaines avec eux sur l’île de Kauai avant de continuer mon périple direction Oahu. Étant dans la période de fin d’année je n’ai pas trouvé de Workaway et la vie sur place est très chère. Je suis donc allée dans un airbnb partagé, à Honolulu, avant de repartir.

Mi Décembre – Mi Janvier 2018/2019.  Me voilà en route pour le Japon. Cette destination ne m’était pas du tout venue à l’esprit. Le billet d’avion au départ y était peu cher et ma curiosité a prit le dessus. Ce fut une jolie découverte.  Pas de Workaway ici mais des auberges de jeunesse pour pouvoir bouger facilement à travers le pays.

 Janvier 2019.  Mon idée première était de partir en Malaisie. Mais via Skyscanner, les billets d’avion pour Singapour était quasiment au même prix. Donc me voici partie pour une escale à Singapour avec pour idée de rejoindre la Malaisie en bus. Pareil ici avec des destinations 100% en auberge jeunesse.

Février – Mars 2019.  Dernière destination, les Comores. Petits archipels d’îles, où est naît et vit désormais mon chéri. Je me suis donc rendue sur l’île de Grande-Comores, dans la capitale à Moroni. J’ai très peu découvert les alentours de la ville mais je ne suis pas sans y retourner.

Retour en France

Le retour en France, fût très difficile. Encore aujourd’hui je n’ai qu’une envie repartir ! Mon voyage autour du monde fut une expérience tellement enrichissante. J’ai appris énormément de chose sur moi-même et sur ce dont j’étais capable.

Finalement, si je devais changer quelque chose, ce sont mes déplacements en avion. Je n’avais aucune idée de l’impact de celui-ci niveau environnemental. Maintenant que j’en suis pleinement consciente, je réfléchirais deux fois avant de me lancer ou je ferai les choses différemment. 

 

Si tu te demandes comment je m’en suis sortie avec un petit budget, n’hésite pas à consulter ma page de bons plans voyage pour les petits budgets.

 

Et toi alors, où en est-tu dans ta démarche/ réflexion/ action autour de ton projet de voyage ? As-tu un projet de voyage autour du monde ?

Récit de voyage autour du monde Pinterest

Bella Nyamba

»

Commentaires

  • Amtiss

    Coucou Romane, je te remercie pour ce partage qui est très inspirant. (J’ai aussi connu une année 2018 pas terrible 🙂 ) Que l’on soit hypersensible ou pas, partir seule à l’autre bout du monde demande beaucoup de courage et de détermination. Mais comme tu le dis, la vie est courte!

    • Romane
      AUTHOR

      S’écouter, lâcher prise et se lancer pour ne rien regretter !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *